> > Conception intégrée

Conception intégrée

Dès les premières esquisses, les ingénieurs et économistes de chez SFICA intègrent dans leur conception :

  • La durée de vie
  • L’évolutivité du bâtiment
  • La facilité d’entretien et de maintenance
  • La limitation des nuisances sur l’environnement en général
  • L’impact des matériaux sur les utilisateurs, notamment en termes de santé

 

Ces principes se traduisent par :

  • L’adéquation des procédés constructifs avec les exigences programmatiques
  • L’étude d’une structure porteuse adaptée et impliquant un minimum d’impact sur la vie de l’ouvrage, la mise en œuvre de produits démontables
  • La connaissance des produits utilisés et notamment de leur bilan carbone, des ressources énergétiques qui ont été nécessaires à leur fabrication, transport… Ces produits doivent également répondre à des critères de durabilité, de résistance aux intempéries, aux chocs, au vandalisme, ainsi qu’à des exigences acoustiques et thermiques, sans pour autant être des sources de nuisance à la santé des futurs utilisateurs

 

Depuis des années, les produits sont référencés suivant leurs qualités environnementales et sanitaires et le choix technique intègre les données relatives à l’analyse de cycle de vie.

 

La recyclabilité des matériaux est prise en compte dans la conception de l’ouvrage. Leur entretien ne doit pas nécessiter l’emploi de produits toxiques. Mais le bâtiment est étudié dans son environnement propre. Il s’agit de prendre en compte les différents phénomènes climatiques dans la conception du bâtiment (vent, ensoleillement et précipitations en particulier).

 

 

Les ingénieurs de chez SFICA ont développé, grâce aux outils informatiques appropriés, une démarche de conception bioclimatique ayant pour but d’optimiser l’enveloppe du bâtiment entre l’espace habitable et l’extérieur.

Modélisation de la course du soleil (héliodon)
et de l’impact de l’environnement sur le bâtiment